Burn-out

Le burn-out est un état d’épuisement mental, émotionnel et/ou physique. Il est souvent en lien avec le travail, et peut aussi survenir d’une charge personnelle (domicile, familiale…) trop importante ou les deux. Il est causé par un « essoufflement » : la personne se donne à 100 % ou plus et dépasse ses propres limites.

Une compréhension des causes de ce trouble est nécessaire dans la démarche de guérison. La personne touchée par cette problématique ne s’écoute pas : elle fait abstraction de ses propres besoins et limites pour répondre à des attentes et objectifs quasi irréalisables guidés par l’extérieur et/ou par elle-même.

Elle est alors entrainée dans une sorte de tourbillon où elle en oublie son bien-être personnel et ses besoins. Cette conduite quasi identique dans sa vie personnelle avec une quête de perfection, par exemple dans l’éducation des enfants, la tenue de la maison, les repas…, la conduit forcément à un dépassement de ses limites. Au début ce dépassement sera gérable mais deviendra rapidement épuisant pour elle.

En résulte alors des problèmes de concentration, ou encore de mémorisation puis parfois d’anxiété, mais aussi une passe émotionnelle compliquée avec une forte baisse de motivation liée à l’épuisement et qui peut parfois conduire à la dégradation des liens sociaux, tant dans son milieu professionnel que personnel. La personne se sent alors incomprise et incapable jusqu’allant à un sentiment de honte de non atteinte de ses objectifs et de doute de ses capacités entrainant une baisse de confiance en soi et/ou une baisse d’estime de soi.

Aussi, la personne n’arrivant pas à atteindre les objectifs (souvent quasi irréalisables pour un seul individu !), la tâche étant bien trop élevée, redouble presque de charge de travail mental en ne « décrochant » pas ou peu : « elles ramènent le travail à la maison », ce qui réduit encore le temps personnel déjà peu présent, les moments de pause et donc la récupération.

Pour sortir de cette impasse, il faudra alors commencer par prendre conscience d’une charge de travail ainsi que d’une pression exagérées puis négocier des objectifs atteignables. Puis inévitablement apprendre ou ré-apprendre à prendre soin de soi c’est-à-dire à écouter et respecter les limites du corps et de l’esprit, afin de trouver un compromis entre l’objectif à atteindre et le temps pour soi, le repos. Certaines études ont démontré l’importance de petites pauses (quelques minutes) effectuées plusieurs fois par jour permettant de récupérer ses capacités afin de pouvoir faire face aux divers impératifs de la journée : les cycles ultradiens. S’ensuit aussi l’apprentissage de la délégation où il est parfois nécessaire d’aborder certains sujets tels que l’anxiété relationnelle… ou d’autres choses qui viendrait gêner au bon déroulement de ces objectifs.

Tant de points qui seront évoqués et travaillés en fonction des besoins et du rythme du sujet lui permettant alors de retrouver son bien-être et son épanouissement professionnel et personnel.

Aurélie Fournier (contact / RDV)

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *